Cancer de l’endomètre : l’ajout de vistusertib à l’anastrozole améliore les résultats

  • L’ajout de vistusertib à l’anastrozole améliore le taux sans progression (TSP) à 8 semaines, le taux de réponse globale (TRG) et la survie sans progression (SSP) chez les patientes atteintes d’un cancer de l’endomètre qui présentent des toxicités gérables.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’identification de sous-groupes moléculaires permettrait une sélection plus précise des patientes pouvant retirer un bénéfice de cette association.

Méthodologie

    • L’essai de phases I/II VICTORIA a été mené auprès de patientes atteintes d’un cancer de l’endomètre récidivant ou métastatique, à récepteurs hormonaux positifs, qui ont reçu l’association vistusertib et anastrozole ou de l’anastrozole seul.
    • Financement : Institut national du cancer, France.

Vos avis nous ravissent